Insurrections au Chili, la lutte d’un peuple autochtone au chevet de la terre

Dernière mise à jour : mars 15

article du média La Relève et la Peste



Récemment, c’est une île entière qui a été mise à prix par le gouvernement chilien : l’île de Guafo, réserve de la biodiversité, en vente pour 20 millions de dollars et convoitée par des exploitants miniers. Une « aberration » pour les Mapuche qui considèrent cette île, et a fortiori la Terre, comme sacrées.


Le 12 octobre est une fête Nationale au Chili, en référence à l’arrivée européenne sur le continent américain. Mais le coeur des Mapuche, un peuple autochtone de près de deux millions d’âmes, n’est pas à la fête. Cette communauté milite toujours pour la reconnaissance de ses droits, suite à une année particulièrement marquée par les violences policières.


Veronica, une voix du peuple Mapuche


Difficile de présenter Veronica sans évoquer les sons qui l’accompagnent. Le cliquètement des bijoux sacrés qu’elle porte tels une armure sur le torse, Le tintillement des grelots qu’elle agite à l’approche d’un cours d’eau, L’oscillation si particulière du trompe, petite harpe qu’elle fait vibrer entre ses dents pour transmettre, dit-elle, la douceur et l’amour, Le bruit de son tambour sacré, le kultrun,


Sa voix enfin, douce et puissante, souvent émue lorsqu’elle dénonce les injustices faites à son peuple.


lire la suite de l'article sur La Relève et la Peste





8 vues0 commentaire